Blog

If you talk to a man in a language he understands, that goes to his head. If you talk to him in his own language, that goes to his heart.

Traducteurs : Le guide Ultime de la traduction touristique

Guide ultime de la traduction touristique

Avez-vous remarqué que les pires exemples de mauvaises traductions se trouvent presque toujours dans les textes touristiques ?

Ce qui est drôle, c'est que l'on considère parfois que la traduction de textes touristiques est beaucoup plus facile qu'il n'y paraît. Penser de la sorte est bien évidement une grave erreur. Le tourisme est le moteur économique de nombreux pays et il ne semble pas que ce secteur va cesser de croître. Jusqu'à ce qu'il se heurte à son plus grand obstacle : la langue.

Nous sommes certainement tous en train de planifier nos prochaines vacances, car tout le monde aime voyager. Nous avons tous été touristes à un moment ou à un autre et c'est pourquoi nous savons combien il est important de se sentir chez soi, même lorsque l'on voyage à l'étranger. Et cela n'arrive que lorsqu'un pays accueille des touristes dans sa propre langue.

Pourquoi la traduction touristique est-elle si importante ?

La traduction est le moyen idéal pour le tourisme de franchir les frontières et d'accroître son marché. C'est précisément la raison pour laquelle la traduction est vitale pour le tourisme dans n'importe quel pays.

Toutefois, cette industrie ne peut fonctionner seule et il y a trois raisons pour lesquelles la traduction est si nécessaire pour le tourisme.

1. Il n'y a pas de barrières sur Internet.

Les clients ne tombent pas du ciel et les touristes non plus. Encore moins s'ils résident dans un pays étranger et parlent une langue complètement différente de la vôtre.

Les choses ne fonctionnent plus comme avant et le touriste d'aujourd'hui est comme un poisson dans l'eau lorsqu'il s'agit d'organiser des voyages sur Internet.

Si vous pouvez comparer et choisir entre les différents hôtels et appartements touristiques de Shanghai tranquillement de chez vous à Paris avec votre téléphone portable, pourquoi perdriez-vous plus de temps à vous rendre dans une agence de voyages locale ? Le marché du tourisme renforce ainsi sa présence numérique en proposant aux touristes des applications et des sites web particulièrement adaptés pour organiser des voyages et les apprécier pendant la durée séjour sur place.

Grâce à Internet, la portée de ce secteur s'est radicalement multipliée, d'autant plus lorsque les sites et applications proposent leurs pages en différentes langues.

Cependant, l'objectif souhaité n'est pas toujours atteint. Il est très courant de trouver un site web d'hôtel traduit par exemple en français avec un traducteur automatique.

Internet n'a pas de frontières, mais nous devons encore surmonter les barrières linguistiques pour donner au client potentiel l’intérêt qu'il mérite.

2. Nous devons donner au touriste ce qu'il recherche.

Vous vous demanderez : "et que recherche le touriste à part voyager au meilleur prix ?" Eh bien, beaucoup plus, soyez-en sûr.

Les statistiques indiquent qu'une grande partie des réservations de voyages sont effectuées en ligne. Toutefois, les chiffres montrent également qu'un pourcentage très élevé de personnes ne font pas confiance aux sites web mal traduits, même s'ils étaient prêts à payer plus cher sur un site traduit dans leur langue maternelle.

Il est vrai que le but de tout touriste est de bien voyager, mais pour cela, il faut parler la même langue et faire attention aux différences culturelles, ce qui peut ruiner toute campagne de promotion touristique.

3. Diffuser la culture.

Soyons réalistes. Vous n'allez pas découvrir la culture française en regardant une photo de l'Arc de Triomphe sur Instagram.
Cependant, la traduction touristique est un moyen d'ouvrir largement les portes d'une culture afin de la rendre plus accessible. C'est pourquoi il s'agit d'une discipline qui requiert des professionnels expérimentés connaissant à la fois les cultures et les langues (la source et la cible).

Il est nécessaire d'utiliser les stratégies de traduction et d'adaptation appropriées pour diffuser cette culture dans une autre langue afin que le touriste se sente proche de celle-ci et soit encouragé à vouloir la connaître.

Si tant de traducteurs se spécialisent dans le tourisme, c'est pour ces raisons :

  • C'est une discipline très attrayante en raison du type de textes qui sont traduits.
  • Vous apprenez beaucoup de choses sur les autres pays, les cultures, les coutumes, etc.
  • Vous exploitez votre facette créative et la mettez en pratique dans des endroits insoupçonnés.

Toutefois, si vous souhaitez vous consacrer à la traduction touristique, vous aurez besoin des connaissances et des outils nécessaires. Commençons donc par l'essentiel : qui seront vos clients et dans quels secteurs travaillerez-vous si vous êtes traducteur touristique ?

Secteurs et clients de la traduction touristique : Avec qui travailler ?

Je suis sûr que vous pouvez vous faire une idée générale du type de client avec lequel vous devrez travailler si vous vous spécialisez dans la traduction touristique. Vous les connaissez probablement, car vous avez déjà été leur client. Nous l'avons déjà dit : nous avons tous été touristes à un moment ou à un autre.

En général, voici les secteurs et le type de clients que vous trouverez dans la traduction touristique :

Séjours : hôtels, auberges, appartements, etc.

C'est le pilier le plus fondamental du tourisme. Où que vous alliez, vous aurez besoin d'un lit pour dormir et vous reposer.

Transports : vols, croisières, bus touristiques, etc.

Si vous n'êtes pas "masochiste", vous voudrez sûrement utiliser l'audioguide dans votre langue si vous visitez en Bulgarie une ville en bus touristique.

Gastronomie : restaurants, bars, caves à vin, etc.

En voici un aperçu : vous vous amuserez bien dans ce secteur. Il suffit de faire un peu appel à votre mémoire : à quand remonte la dernière fois où vous êtes allé dans un restaurant et avez fini par rire avec les traductions du menu ? Eh bien, voilà que c'est à votre tour de mettre votre cape de "super traducteur" et d'empêcher que ces choses ne se produisent encore (même si elles nous donnent des moments très drôles). En outre, c'est une spécialité très suggestive.

Services : événements, guides, itinéraires, activités, etc.

L'interprétation entre également en jeu ici, comme vous pouvez l'imaginer. Les événements, les voyages et les activités de groupe sont très populaires. Mais pour qu'ils puissent avoir du succès, il leur faut plus qu'un simple guide qui, par exemple, connaît l'anglais parce qu'il a passé quelques mois à Londres.

Destinations et lieux touristiques : musées, monuments, offices de tourisme, etc.

Nous disions que vous ne pouviez pas connaître l'Arc de Triomphe par les photos, c'est vrai. Mais les guides et les brochures de voyage aident suffisamment. Pensez par exemple à un point d'information touristique. Dès que vous entrerez dans la zone d'accueil, vous trouverez des guides et des brochures dans plus de langues que vous ne pouvez vous en souvenir.

Accueillir vos clients potentiels dans leur langue est très important, mais ce n'est pas tout. Passons au point suivant.

Quels types de textes trouverez-vous dans la traduction touristique ?

À vous d'aller plus loin, de connaître parfaitement les textes les plus courants que vous aurez à traduire dans ce secteur.
Il est clair qu'il en existe de nombreux types et qu'ils peuvent être très différents les uns des autres. Traduire un site web n'est pas la même chose que traduire un itinéraire touristique. Vous constaterez néanmoins qu'elles présentent des similitudes très pertinentes.

Pour mieux le comprendre, procédons par étapes :

Blogs et forums

Les entreprises touristiques adorent les blogs, car ils sont terriblement pratiques pour atteindre leurs clients potentiels. Ce que vous ne pouvez pas obtenir directement d'une offre flash pour deux nuits d'hôtel en Finlande, vous pouvez l'obtenir d'un blog sur les voyages dans les pays nordiques.

Les forums sont une autre source d'information riche pour les touristes. Quoi de mieux que les conseils des autres voyageurs pour profiter au maximum de votre séjour dans un endroit.
Soyez prudent avec ce type de texte, car c'est une condition préalable pour savoir écrire pour l'Internet.
Magazines, catalogues et guides
Vous pouvez les trouver en format physique ou numérique. La vérité est que ces publications sont toujours dans les rues et sont très populaires. Que trouve-t-on dans un avion, dans les librairies ou dans les offices de tourisme ? Tout ne sera pas sur Google.

Brochures

Les brochures sont la carte de visite du tourisme. Vous en trouverez partout : dans les hôtels, les restaurants, les aéroports...
Il est évident que vous devrez vous adapter à certaines difficultés. Par exemple, se limiter à la petite taille d'une brochure et savoir comment adopter un style publicitaire peut être un défi.

Cartes et plans

Si un français découvre Budapest pour la première fois et qu'il est guidé par une carte avec des indications en hongrois, il n'ira pas très loin. Du moins, pas sur la bonne voie.
Même si vous pensez qu'une chose aussi visuelle qu'une carte ou un plan n'a pas besoin de traduction, il n'en est rien.  

Signalisation et panneaux

Nous sommes enfin arrivés à la cerise sur le gâteau.
Les panneaux sont extrêmement nécessaires pour tout touriste. Ils sont dans les aéroports, les hôtels, les routes et les rues... Imaginez si vous ne pouviez comprendre aucun d'entre eux ou si, pires encore, ils indiquaient des informations erronées.

Les médias sociaux

C'est une vérité indéniable. Nous vivons à l'ère des réseaux sociaux et le tourisme profite lui aussi de l'attrait qu'ils exercent.
Il est très courant de voir des profils multilingues d'entreprises touristiques sur les réseaux sociaux et le travail de traduction et d'adaptation des publications n’est pas de la responsabilité du community manager.

Sites web

Aujourd'hui, Internet est le meilleur ami du touriste. C'est pourquoi les sites web jouent un rôle très important dans la traduction touristique.
La première chose que vous ferez pour préparer un voyage est de faire des recherches sur la destination, votre hébergement, les activités dans la région, etc. Et pour tout cela, vous devrez consulter de nombreux sites web. Il serait impossible d'atteindre votre objectif s'ils n'étaient pas dans votre langue maternelle.

Emails

Nous vérifions tous nos e-mails, tous les jours.
C'est pourquoi le courrier électronique joue un rôle si important dans le marketing numérique et, bien sûr, dans tout service à la clientèle de l'industrie du tourisme.
Ici aussi, la traduction touristique présente l'avantage que, comme il s'agit d'une communication directe avec le client, l'idéal serait de s'adresser au client dans sa langue lors de l'envoi d'un bulletin d'information par courrier électronique, d'offres de voyage, de promotions, etc.

Réservations, factures, billets, etc.

Dans un effort pour améliorer l'expérience du client, l'accent est mis sur la traduction de tous ces documents administratifs. C'est logique, car elles sont pleines de détails et de conditions que nous devrons connaître lors de leur utilisation. Il en va de même pour les textes juridiques destinés au secteur du tourisme, tels que les modalités de responsabilité pour la location d’une voiture.

Vidéos de présentation, documentaires

De plus en plus, nous sommes habitués à voir des documentaires visant à promouvoir le tourisme dans une région. Les sociétés de production investissent dans la traduction pour le doublage et le sous-titrage de ces œuvres audiovisuelles afin de les rendre disponibles dans d'autres pays pour attirer les touristes.

Maintenant que vous connaissez les types de textes que vous allez devoir traiter, nous allons examiner leur facteur commun : la langue du tourisme ?

Comment fonctionne la langue du tourisme ?

Il est clair que pour traduire un texte touristique, il est indispensable de comprendre les caractéristiques de sa langue cible.
Comme tous les genres, le tourisme et ses textes ont des caractéristiques communes. En d'autres termes, ce n’est pas la même chose de traduire la carte d'un restaurant en un message sur Facebook, mais les deux ont les mêmes objectifs (informer et persuader) et partagent de nombreuses similitudes entre eux.

Les caractéristiques du langage touristique sont très similaires à celles du langage publicitaire.

En termes généraux, ce sont des textes suggestifs qui cherchent à capter l'attention des lecteurs et à provoquer en eux un effet ou une action. Souvent, l'utilisation de textes écrits et d'éléments visuels est combinée avec le même niveau de protagonisme.

Si vous regardez le lexique de n'importe quel texte touristique, vous verrez qu'il est rempli de termes sur l'art, la gastronomie, la géographie, etc. En outre, il existe de nombreux adjectifs qui décrivent et valorisent la subjectivité, les superlatifs et les déictiques (spatiaux, personnels et temporels).

Cependant, le facteur le plus important dans la langue du tourisme est le terme culturel ou realia ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Realia ). On entend par là les mots ou expressions qui se réfèrent à des concepts exclusivement typiques d'une culture donnée.

Ils sont très fréquents dans les textes sur la gastronomie, les coutumes, l'art ou le folklore. Certains termes cessent d'être considérés comme des realia avec le temps (par exemple, la paella ou les tapas), bien que jusqu'à ce que cela arrive, ils peuvent vous donner plus d'un mal de tête.

Ces termes sont souvent (presque) intraduisibles et il faut recourir à certaines stratégies pour trouver la solution parfaite. Dans quelques lignes, nous vous en dirons plus, patience.

On se fait une idée du fonctionnement de la langue du tourisme, mais cela n'éliminera pas les problèmes les plus courants de la traduction touristique.

Quelles sont les plus grandes difficultés de la traduction dans le domaine du tourisme ?

Traduire pour le tourisme peut être amusant, mais cela peut aussi être un peu une aventure. Vous savez que vous allez rencontrer des problèmes et des complications. Cependant, il est tout aussi important de résoudre ces problèmes que de savoir comment les localiser.

Heureusement, les plus grandes difficultés dans la traduction des textes touristiques se répètent très souvent. Passons-les en revue.
Manque d'information dans le projet

Disons que cela pourrait vous arriver pour n'importe quelle mission et n'importe quel client, mais là, vous devrez faire attention.
Un texte touristique a un objectif promotionnel qui ne doit jamais être négligé et, pour qu'il remplisse ses objectifs, il faut connaître sa fonction, son public cible, etc. En d'autres termes, des informations que le client ou la personne qui commande la traduction doit nous communiquer. Sans cette information, il nous manque un des piliers qui soutiendra notre traduction.

Éléments visuels et non verbaux.

Tous les éléments visuels (tels que les images, les photographies, les couleurs, etc.) sont aussi importants que le texte lui-même. Ils sont liés à la fonction principale du texte et à la culture cible.

En fait, il existe des exemples de campagnes touristiques qui n'ont pas fonctionné précisément à cause des éléments visuels qui les accompagnaient.

Cela peut devenir encore plus compliqué si vous ne disposez pas de tout le matériel graphique qui accompagnera le texte et que vous devez travailler à l'aveuglette.

Références culturelles ou realia.

Comment expliquer à un Norvégien ce qu'est un bar ?

Il faut être capable de façonner un concept qui n'existe que dans la culture d'origine. Par exemple, vous pouvez indiquer qu’une paillote  est une sorte de bar sur la plage qui est très typique de la Corse.

Vous devrez étudier le problème et décider de la stratégie que vous utiliserez pour traduire chaque terme.
Noms propres et noms de lieux

Le problème des noms propres (personnages historiques, monuments, etc.) et des noms de lieux (noms de lieux) est qu'il est parfois nécessaire de les traduire et parfois non. Ces règles ne sont pas toujours claires et vous devrez faire attention aux règles de chaque langue.

Néologismes.

Le tourisme est un secteur qui se renouvelle constamment. C'est pourquoi il est inévitable que des mots nouveaux ou inventés apparaissent. Il peut être très compliqué d'adapter un mot complètement nouveau d'une langue à une autre.

Aspects historiques et culturels.

Chaque texte s'inscrit dans un cadre culturel qui tient compte des facteurs historiques, politiques, festifs et même gastronomiques.
C'est là que vos compétences documentaires entrent en jeu et vous devrez couvrir tous ces aspects afin que votre traduction remplisse sa fonction sans rien perdre en cours de route.

La touche "marketer".

Enfin, c'est peut-être une autre difficulté qui inquiète le plus les jeunes traducteurs. Il n'est pas facile de se mettre dans ce rôle, mais il est essentiel de maintenir la fonction persuasive de ces textes (sans avoir à parler comme un vendeur d'assurance).
Une fois que vous avez localisé ces problèmes, que pouvez-vous faire pour y remédier et trouver une solution efficace ?

Techniques de traduction des éléments culturels dans le tourisme.

Nous nous concentrerons sur la traduction des références culturelles ou realia, car elles constituent le plus grand défi de la traduction touristique et nous voudrions vous épargner quelques maux de tête.
Trois facteurs principaux doivent être pris en compte lors de la traduction de ces termes :

1. Le type de texte

Tous les textes n'ont pas les mêmes besoins, de sorte que pour un même terme dans deux textes différents (par exemple dans une publicité et dans un guide de voyage), il faudrait peut-être prendre des solutions différentes.

2. Votre objectif

En résumé, on peut aborder le texte de deux manières en fonction de son objectif. La première serait de le naturaliser, c'est-à-dire d'adapter les éléments culturels du texte à la culture cible. La seconde consisterait à l' "exotiser" et, par conséquent, à maintenir les éléments culturels de la culture d'origine dans le texte cible.
Nous devrons analyser l'objectif du texte afin d'emprunter l'une ou l'autre voie, puis décider des stratégies de traduction appropriées.

3. Le public cible

Il n'est tout simplement pas identique de s'adresser à un jeune public qu’à un public adulte, même si le message s'adresse à un type de public très spécifique comme les parents (par exemple, la publicité pour un parc d'attractions) ou s'il est adressé à un touriste qui est déjà à destination ou qui est encore en train de décider de son prochain voyage.

Erreurs typiques dans la traduction touristique (qui sont très fréquentes).

Que se passe-t-il lorsque quelqu'un ne prête pas attention à la traduction touristique ?

Vous voyez, c'est une chose dont nous avons d'abord averti. Certains pensent que la traduction de textes touristiques est un jeu d'enfant et que rien n'est plus éloigné de la vérité. En fait, quelque chose de pire encore peut arriver.

Il y a une erreur si "populaire" que nous la connaissons et la craignons tous également. Lorsque quelqu'un pense qu'une machine peut faire aussi bien le travail d'un traducteur (et "gratuitement" !), ce qui se passe est ce que nous imaginons tous.

Le pire cauchemar de la traduction touristique ? Google Traduction, qui incarne la traduction automatique et ses conséquences fantastiques et fatales. Un petit exemple ?

erreur de traduction

 

Quelle est la prochaine étape ?

Vous avez très bien résisté jusqu'à la fin de l'article.

Ironiquement, on peut en vouloir plus parce que c'est un sujet accrocheur. Comme vous pouvez le voir, même si nous avons essayé, tout ce que vous aimeriez savoir sur la traduction touristique ne tient pas dans un seul article.

Nos conseils ?

Si vous voulez vraiment vous spécialiser dans ce domaine, nous vous encourageons à continuer à apprendre et à vous former comme vous le faites aujourd'hui.
Nous l'avons déjà mentionné dans d’autres articles, la spécialisation est une chose que vous seul pouvez choisir et vous devez être conscient de son importance. Alors si vous avez vu un rayon de soleil dans la traduction touristique et que vous voulez vous donner une chance dans ce secteur, mettez-vous au travail dès que possible.

Add new comment

Contact us Call us Twitter Linkedin Facebook