Blog

If you talk to a man in a language he understands, that goes to his head. If you talk to him in his own language, that goes to his heart.

L’italien, une langue intrigante à l'infini !

La langue italienne

Beaucoup sont conscients du caractère unique de l'Italie : sa riche histoire, sa belle architecture et sa délicieuse cuisine ont fait de ce pays l'une des destinations touristiques les plus populaires au monde. Mais ce qui est peut-être plus intrigant, c'est la langue italienne elle-même. Transmis de génération en génération, l'italien est une langue particulièrement bien conservée dans tout le pays.

L'italien est une langue à l'histoire complexe et diverse, dont les origines remontent au latin vulgaire.
L'Italie, une nation célèbre pour sa cuisine, ses attractions touristiques et ses vins. L'italien, dont le berceau principal se trouve dans ce pays, est également reconnu pour son importance sonore et culturelle. Actuellement, l'italien est la langue officielle dans quatre pays : l'Italie, Saint-Marin, le Vatican et Malte. Elle compte également un nombre important de locuteurs dans d'autres pays, tels que la Slovénie, l’Albanie, la Somalie, la Libye et l’Érythrée. Aujourd'hui, il y a environ 70 millions d'italophones de langue maternelle et 125 millions de seconde langue.

Comme le français, l'espagnol et le portugais, l'italien est aussi une langue romane, dérivée du latin vulgaire qui s'est répandu dans toute l'Europe pendant la période de l'Empire romain. Cependant, avant l'arrivée des Romains, la tribu barbare des Lombards habitait la péninsule italienne. De plus, dans toute la péninsule, il y avait divers dialectes comme le toscan, le florentin, l'étrusque, entre autres. Il est important de noter que, dans la péninsule, divers dialectes ont coexisté et que plusieurs d'entre eux ont disparu en raison de la popularisation d'autres langues.

La diversité de ces dialectes rend difficile de retracer l'histoire de l'italien et il existe plusieurs hypothèses sur ses origines. Une grande partie de sa base se trouve dans le latin vulgaire. Cependant, la chute de l'Empire romain et l'invasion de la région par les Ostrogoths, les Byzantins, les Francs et les Normands, ont influencé l'unité linguistique parlée dans la péninsule italienne.
Plus tard, à la Renaissance, Florence est devenue le centre de ce mouvement révolutionnaire des arts et des sciences qui a changé l'humanité à jamais. Des écrivains comme Dante Alighieri avec son œuvre "La Divine Comédie", ont contribué à populariser cette langue.

En effet, durant cette période, la région de la Toscane est devenue le centre du mouvement de la Renaissance et de là, l'italien a commencé à dériver très proche de sa version moderne. Cependant, seule une partie de l'Italie du Nord est urbanisée et une grande partie de la région reste rurale. C'est pourquoi cette forme d'italien n'était populaire que parmi la population instruite et dans les campagnes, les dialectes parlés depuis avant la Renaissance étaient encore largement utilisés.

Vers 1815, l'unification de l'Italie a rendu nécessaire l'établissement d'une langue officielle dans le pays, malgré les nombreuses différences. Dans ce contexte, il a été décidé que le toscan était la langue la plus prestigieuse et est devenu la langue officielle du pays. Le but de cette mesure était également de générer un plus grand sentiment d'unité parmi ses habitants. Cependant, il existe encore aujourd'hui des dialectes qui se distinguent les uns des autres par leur forme parlée, comme le napolitain, le sicilien, le bolognais et le vénitien, entre autres exemples.

L'italien

 

L’italien, une langue intrigante à l'infini

Mais vous êtes-vous déjà demandé comment la langue italienne a pu connaître toute sa gloire ? Si oui, ces 10 petites histoires linguistiques fascinantes peuvent vous motiver à apprendre la langue ou à développer votre entreprise sur les marchés italiens.

Beaucoup sont déjà conscients du caractère unique de l'Italie. Sa riche histoire, sa belle architecture et sa délicieuse cuisine en font l'une des destinations touristiques les plus recherchées au monde. Mais ce qui est peut-être encore plus intrigant, c'est la langue italienne elle-même. Transmise depuis de nombreuses générations, la langue italienne a été préservée de façon unique dans tout le pays. Si vous envisagez de développer votre entreprise sur ce territoire, lisez les 10 faits amusants et intéressants qui révèlent ce qui rend cette langue et ses locuteurs si impressionnants.

1 : L'alphabet italien ne compte que 21 lettres

Les Italiens savent garder les choses douces et simples, et bien sûr, leur alphabet ne fait pas exception. Oui, c'est vrai, l'alphabet italien ne contient que 21 lettres, à l'exclusion de j, k, w, x et y. Dérivé de l'alphabet latin, il est considéré comme le plus proche de cette langue "morte" de tous les dialectes utilisés aujourd'hui. Ces lettres sont toutes partagées avec l'alphabet anglais, mais les lettres italiennes utilisent un système d'accent et ne sont pas prononcées de la même manière.

2 : 1861 est l'année où l'italien est devenu une langue officielle

Au début de 1861, le parlement national se réunit et proclame l'unification de l'Italie, ce qui coïncide avec l'émergence d'une version standard de la langue italienne. Apparemment, à l'époque, l'italien d'aujourd'hui était une langue si peu connue qu'elle n'était parlée que par moins de 3 à 5% de la population vivant dans le pays nouvellement unifié. Bien qu'il y ait eu de nombreux dialectes à l'époque, l'éminent écrivain italien Dante et le linguiste Pétrarque ont ouvert la voie pour que le dialecte toscan devienne la langue nationale de l'Italie.

3 : L'italien est parlé par plus de 125 millions de personnes dans le monde

En ce qui concerne le nombre de locuteurs, l'italien ne peut pas rivaliser avec des langues comme l'anglais et le mandarin. Et pourtant, il reste l'une des langues les plus populaires et les plus influentes au monde. L'italien est la première langue de quelque 65 millions de locuteurs résidant dans l'Union européenne, et la deuxième langue de 15 millions de personnes supplémentaires. En plus d'être la langue nationale de l'Italie, l'italien est l'une des langues officielles de la Suisse, de Saint-Marin, de la Cité du Vatican et de l'Istrie, et est parlé par plus de 125 millions de personnes dans le monde.

4 : L'italien est la 5e langue la plus étudiée aux États-Unis

La plupart des étudiants américains apprennent une langue étrangère pendant leurs études universitaires ou secondaires, et l'italien est parmi les plus populaires. Depuis plus de cent ans, l'italien est une langue très répandue en Amérique, grâce aux migrations à grande échelle qui ont eu lieu à la fin du XIXe siècle. Aujourd'hui, près de 700 000 Américains parlent l'italien, la majorité d'entre eux résidant à New York, Los Angeles, Chicago et San Francisco, entre autres villes. Cela fait de l'italien la 5e langue la plus étudiée dans les écoles américaines.

5 : Le mot italien le plus long est composé de 30 lettres

C'est peut-être le plus drôle de tous. Les Allemands sont réputés pour leur amour des longs termes, mais ils ne sont pas les seuls à aimer repousser les limites. Aujourd'hui, « psiconeuroendocrinoimmunologia » est le mot le plus long du dictionnaire italien, avec 30 lettres et 13 syllabes. Le terme a un acronyme de PNEI et fait référence à l'étude des fonctions du système nerveux, immunitaire et endocrinien.

D'accord, il n'est donc pas plus long que « supercalifragilisticexpialidocious », mais vous devez admettre que c'est quand même un mot assez monstrueux.

6 : L'italien est la langue officielle de la musique classique

Si vous jouez d'un instrument ou si vous êtes familier avec la musique, vous avez probablement déjà rencontré des partitions de musique classique comportant des termes tels que crescendo, soprano, alto et tempo. Mais, vous ne saviez peut-être pas que tous ces mots ont des origines italiennes ; il n'est donc pas étonnant que cette langue ait une influence aussi puissante sur l'art de la musique ! Ce phénomène est en grande partie dû à la popularisation de la notation musicale italienne pendant la Renaissance et le Baroque. Ainsi, l'italien est devenu plus universel en tant que norme pour les compositions musicales, de nombreux compositeurs importants de l'époque étant eux-mêmes italiens.

Ainsi, l'italien est devenu plus universel en tant que norme pour les compositions musicales, de nombreux compositeurs éminents de l'époque étant eux-mêmes italiens.

7 : Les dialectes italiens sont très différents les uns des autres

En réalité, rien ne peut vous transporter dans une région spécifique d'Italie plus vite que son dialecte. En Italie, il existe de nombreux dialectes, mais la langue italienne est basée sur le dialecte toscan. Il est intéressant de noter que la variété des langues en Italie a été développée indépendamment du latin. Pendant des siècles, jusqu'en 1861, l'Italie a été divisée en plusieurs États différents sous domination étrangère, où chacun avait sa propre langue régionale coexistant avec l'italien « standard ».

8 : Le tout premier texte en langue italienne a plus de 1 000 ans

À l'aube du XIIIe siècle, une tonne de littérature, surtout des poèmes, a commencé à être publiée en italien. Les premiers textes écrits en langue vernaculaire ressemblant à ce que nous reconnaissons aujourd'hui comme la langue italienne datent des années 960-963. Ils sont connus sous le nom de Placiti Cassinesi, qui sont quatre documents juridiques traitant d'un conflit de propriété foncière entre des monastères du sud de l'Italie situés près de la ville de Capoue, en Campanie.

9 : Un Italien a créé le mot « volt »

Pas n'importe quel Italien, un physicien, un chimiste et un inventeur pour être exact. Oui, nous savons tous que Thomas Edison a inventé l'ampoule électrique, mais son invention ne serait rien sans l'Italien Alessandro Volta. Volta était l'un de ces curieux expérimentateurs qui a fait une percée majeure en 1799 lorsqu'il a créé la pile voltaïque, qui était en fait la première pile électrique. C'est de son nom de famille que nous vient le mot « volt », qui est l'unité de mesure standard de l'électricité.

10 : L'italien a été popularisé par Dante Alighieri

L'italien moderne a été créé par Dante, un écrivain italien souvent appelé le "Père de la langue italienne". Mais il n'était pas seulement cela, il était aussi un penseur politique et le principal héros culturel du pays pour son rôle dans l'établissement de la langue. À la fin du Moyen Âge, la plupart des poèmes et de la littérature étaient écrits en latin, mais Dante est surtout connu pour avoir écrit le poème épique La Divine Comédie en dialecte toscan. Il a laissé une marque indélébile sur la langue et a contribué à positionner l'italien toscan comme la base de l'italien parlé aujourd'hui.

traduction en italien

 

La traduction en italien ou les dangers des langues apparentées

En France, la croyance selon laquelle l'italien est une langue facile à apprendre est très répandue. De même, en Italie, on pense aussi qu'il est facile d'apprendre le français, car la relation étroite entre les deux langues permet aux interlocuteurs de se comprendre plus facilement sans trop d'efforts.

Peut-on alors considérer que le travail d'un traducteur de langues apparentées est plus facile ? Pas du tout. C'est précisément cette apparente facilité qui est le principal ennemi du traducteur. La proximité entre l'italien et le français comporte, entre autres, le risque de contamination linguistique et les pièges que nous tendent les « faux amis » : ces mots de deux langues différentes, qui sont identiques ou similaires dans leur forme, mais complètement ou partiellement différents dans leur sens.

En observant ces cas, nous nous rendons compte que le langage que nous pensions « facile » n'est non seulement pas facile, mais que ce que nous considérions comme similaire n'est peut-être pas si facile non plus.

Par conséquent, le travail du traducteur de langues apparentées, comme dans le cas du traducteur italo-français, n'est pas une tâche facile. Une analyse contrastive rigoureuse et une bonne connaissance des deux langues sont nécessaires si l'on veut éviter de graves erreurs de compréhension et de traduction. En effet, lorsqu'il s'agit de langues de la même famille, en l'occurrence les langues romanes, et plus encore l'italien et le français, une analyse des contrastes des différents domaines linguistiques est indispensable, car plus la similitude entre deux langues est grande, plus il est difficile d'en saisir toutes les nuances.

Mais la langue italienne est bien plus que cela. Et pour des traductions italiennes professionnelles de haute qualité, contactez-nous dès aujourd'hui !

Add new comment

Contact us Call us Twitter Linkedin Facebook