Blog

If you talk to a man in a language he understands, that goes to his head. If you talk to him in his own language, that goes to his heart.

Les défis de la traduction et de l'adaptation pour le doublage audiovisuel

traduction et adaptation pour le doublage audiovisuel

Quand on pense au mot "doublage", l'image d'un acteur devant le micro doublant un film ou une série télévisée nous vient inévitablement à l'esprit. Mais c’est beaucoup plus que cela.

Le doublage consiste à remplacer la bande sonore des dialogues originaux d'un film ou d'un autre produit audiovisuel par une autre bande sonore dans laquelle ceux-ci sont traduits dans la langue cible. En France, comme dans d'autres pays d'Europe occidentale, il est courant que les films et autres produits audiovisuels soient doublés et pas seulement sous-titrés dans les langues respectives.

Le doublage est un long processus qui implique un grand nombre de professionnels spécialisés dans sa préparation, parmi lesquels plusieurs sont chargés du processus de traduction. Ce processus spécifique comprend plusieurs tâches : la traduction, l'adaptation et la synchronisation. La seule tâche qui incombe toujours au traducteur est la traduction elle-même, tandis que les autres peuvent être effectuées par le traducteur lui-même ou par d'autres agents. La tendance actuelle est à la centralisation de ces trois tâches en une seule personne, le traducteur-adaptateur, pour des raisons tant économiques que qualitatives.

Il n'y a pas si longtemps encore, la traduction et l'adaptation pour le doublage étaient des professions qui s'apprenaient "sur le tas", car les institutions universitaires ne proposaient pas d'études liées à cette question. Heureusement, le doublage français est de plus en plus spécialisé et les traducteurs, adaptateurs et traducteurs-adaptateurs ont tendance à être des professionnels ayant une formation spécifique.

Le travail des traducteurs, des adaptateurs, des réalisateurs et des acteurs passe presque inaperçu du public et, grâce à la soi-disant "suspension consentie de l'incrédulité", voir Hannibal Lecter (Le Silence des agneaux) parler en français nous semble la chose la plus normale du monde. Mais vous voulez savoir quel est le rôle de chacun dans le doublage d'un film ?

Le(s) traducteur(s)

Le traducteur est le premier maillon de cette chaîne. Sa tâche consiste à traduire et à préparer le scénario de doublage qui sera travaillé tout au long du processus. Ce n'est pas une tâche facile, car un bon traducteur de doublage doit être capable d'adapter le registre de la langue d'origine au français, par exemple.

En outre, il doit adapter les références culturelles éventuelles afin que le public les comprenne. Par exemple, dans Retour vers le futur, la mère du protagoniste l'a appelé Lévis parce qu'elle avait vu son nom sur ses sous-vêtements. Mais saviez-vous que dans la version originale, elle l'appelait Pierre Cardin ? Le traducteur pensait qu'à cette époque (souvenez-vous, c'était en 1985), Calvin Klein était une marque inconnue en France. Tout au long d'un film, de nombreuses décisions de ce type sont prises.

retour vest le futur traduction
Les sous-vêtements de Marty sont de la marque PIERRE CARDIN ( CALVIN KLEIN en VO )

 

En général, les films de bande dessinée sont les plus difficiles à traduire, car les références et les jeux de mots sont constants et le traducteur doit trouver un moyen de faire en sorte que tout fonctionne de la même manière que dans l'original.

L’adaptateur

Une fois le film traduit, il est remis à l'adaptateur (qui peut être ou non le même traducteur). Sa tâche consiste à "ajuster" les dialogues aux mouvements de la bouche du personnage et à marquer les pauses, les gestes, les rires du dialogue.

Le régleur doit donc s'assurer que les phrases ne sont ni trop longues ni trop courtes et que les labiales (b, m, p) coïncident autant que possible au premier plan.
Si nous reprenons une célèbre réplique d’Hannibal Lecter dans le Silence des agneaux (1991), nous constaterons que le processus a été le suivant :

  • ORIGINAL : Well, Clarice, have the lambs stopped screaming?
  • TRADUCTION : Eh bien, Clarice, les agneaux ont-ils cessé de hurler ?
  • ADAPTATION : (OFF) (FILTRE) Qu'en pensez-vous, Clarice ? / (ON) (TP) Les agneaux ont-ils cessé de hurler ?

 

 

Le directeur

Le directeur d'un doublage est le responsable de celui-ci. Sa tâche consiste à superviser et à valider la traduction et l'adaptation. Il est également responsable de la distribution des voix pour le film et de donner toutes les instructions pertinentes aux acteurs du doublage pour les aider dans leur interprétation.

Les acteurs

Les acteurs sont chargés de donner vie à tout ce processus et sont de véritables spécialistes pour "coller" aux personnages de telle manière qu'ils nous font sentir que c'est vraiment l’acteur qui parle. C'est une tâche très compliquée qui nécessite beaucoup de formation et, surtout, de nombreuses "heures de salle".

De nombreux acteurs ont essayé de se doubler (pensez à Antonio Banderas dans ses premiers films hollywoodiens) avec très peu de succès. Et même parfois, afin de mieux vendre le film, des célébrités sont utilisées pour mettre des voix. Quiconque a vu School of Rock (2003) comprendra le niveau de destruction qu'un mauvais doublage peut causer à un film.

Quels sont les défis que doivent relever les traducteurs et adaptateurs de textes adaptés au doublage ?

Si on nous confie, par exemple, un film, nous disposons généralement de deux supports de travail fondamentaux : le scénario original (ou, à défaut, une transcription des dialogues) et le fichier vidéo correspondant, qui est fourni pour que le traducteur puisse comparer ce qu'il lit dans le scénario avec ce qui se passe dans l'image. De cette façon, il disposera du contexte nécessaire pour pouvoir faire son travail correctement, tout en incorporant les codes et les indications de temps pertinents.

La principale pierre d'achoppement de la traduction pour le doublage est le fait que la longueur des phrases traduites doit correspondre à la longueur du discours de chaque personnage à l'écran. Et nous savons déjà que la rhétorique et la longueur des mots sont différentes dans chaque langue. Dans le cas de l'anglais, nettement plus synthétique que le français, les mêmes idées déversées dans notre langue produisent des textes plus longs. Par conséquent, nous devons recourir à des stratégies de reformulation, de réduction, d'omission ou d'extension afin que chaque discours se termine lorsque le personnage cesse de parler.

Et, comme si cela ne suffisait pas, l'adaptateur devra alors adapter le contenu pour qu'il s'adapte également aux mouvements des lèvres, une technique appelée "lip-synchrony" qui est généralement incluse dans les programmes de formation des traducteurs audiovisuels.
Bien sûr, tout ce processus d'adaptation est beaucoup plus simple si la personne en charge est un traducteur-adaptateur, ou, à défaut, le traducteur et un adaptateur travaillant main dans la main.

Chez Pop Translation, nous avons l'expérience de la traduction et de l'adaptation de tous types de scénarios audiovisuels : longs métrages, séries, docu-fictions, tutoriaux, documentaires, vidéos pour d’entreprise, interviews, etc. Nous collaborons avec les studios de doublage et sommes en contact permanent avec leurs équipes de production tout au long du processus. Si vous avez besoin de traduire un script pour le doublage ou le sous-titrage, nous serons heureux de l'analyser, de l'évaluer et de vous aider à réaliser votre projet.

Add new comment

Contact us Call us Twitter Linkedin Facebook