Blog

If you talk to a man in a language he understands, that goes to his head. If you talk to him in his own language, that goes to his heart.

La traduction SEO ou la valeur des mots

traduction SEO

En pleine ère numérique, rares sont ceux qui n'ont pas entendu parler des fameuses stratégies de référencement. D'une manière simple, on peut dire que le SEO (Search Engine Optimization) fait référence aux mots utilisés pour améliorer notre positionnement sur le web et fait partie d'une stratégie pour que notre site web soit parmi les premiers lors des recherches sur Internet.

Dans une entreprise ayant une présence en ligne, qu'il s'agisse d'un site de commerce électronique ou d'un simple site d'entreprise, la traduction de ses textes doit être orientée vers le positionnement dans les moteurs de recherche. La simple traduction d'un site web ne garantit plus le succès au niveau international. Il est nécessaire de favoriser une bonne indexation (agencement d'une série de données ou d'informations selon un critère commun à tous, pour faciliter leur consultation et leur analyse) du site web dans les marchés cibles, car cela augmente le nombre de visiteurs et les ventes. Cela nécessite une traduction de qualité, ainsi que l'adaptation de la langue cible et du marché auquel elle doit être présentée.

Dans un environnement économique mondialisé, il est absolument essentiel pour toute entreprise de se développer en exportant. Selon des études récentes, l'importance de la traduction de sites web a été confirmée : les grands clients potentiels ont cinq fois plus de chances d'acheter en ligne lorsque le site web est traduit de manière professionnelle dans leur langue maternelle.
L'un des piliers de la stratégie d'exportation est d'avoir un site web multilingue, avec un contenu traduit.

Mais quelles sont les clés pour obtenir une bonne traduction ?

Pour votre réussite, il est important de choisir une entreprise qui travaille uniquement avec des traducteurs professionnels et des locuteurs natifs de la langue cible, capables non seulement de traduire le contenu, mais aussi de l'adapter aux différents marchés.
Combien de fois avons-nous vu une entreprise demander à un stagiaire, de prendre en charge la traduction de n'importe quel document simplement parce qu'il ou elle connaissait la langue et ainsi réduire les coûts qu'impliquerait l'embauche d'une entreprise de traduction spécialisée dans ce domaine ? Souvenez-vous : Une bonne traduction est la carte de visite de votre entreprise.

Il ne suffit pas de faire traduire un site web ; il faut le positionner dans les moteurs de recherche pour que ceux qui recherchent nos produits ou services puissent nous trouver facilement. Il y a deux façons d'y parvenir : le SEO et le SEM (search engine marketing).

L'optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) consiste à préparer le site web afin qu'il améliore son positionnement naturel dans les moteurs de recherche, c'est-à-dire les résultats qui apparaissent dans le corps principal des pages des moteurs de recherche, tels que Google.

Le marketing des moteurs de recherche (SEM) désigne le trafic payant généré par les services payants des moteurs de recherche, tels que Google Adwords. Indistinctement, tous deux sont basés sur quelque chose de fondamental : les mots-clés.

Lorsqu'on effectue une traduction orientée vers le référencement, plusieurs aspects entrent en jeu, notamment la recherche multilingue de mots-clés.

Définir des mots-clés pour la traduction SEO

Avant de commencer, il est essentiel de définir les mots clés qui serviront de base à la traduction SEO et au positionnement du site web dans la nouvelle version linguistique.

Pour la traduction des mots clés, il est non seulement nécessaire de faire traduire chaque terme par un traducteur professionnel, mais aussi de prendre en compte la recherche des mots utilisés par l'utilisateur pour atteindre notre site web.

Le traducteur SEO définira les mots-clés de positionnement en tenant compte des termes de recherche de l'utilisateur, ce qui nous permettra d'avoir une plus grande portée et d'obtenir de meilleurs résultats pour le positionnement organique.

Il est inutile de se positionner avec des termes que, bien que corrects, les clients/utilisateurs n'utilisent pas pour effectuer leurs recherches.

Comment identifier des mots-clés dans une autre langue pour une traduction SEO ?

Avant d’envoyer le contenu au traducteur, il est très probable que l'entreprise ait défini et travaillé sa stratégie web avec un spécialiste en référencement, et qu'elle aura sûrement identifié les mots clés dans la langue source.

En partant des mots clés de la version originale, l'ingéniosité d'un traducteur natif est nécessaire pour reconnaître les synonymes, les termes et les éventuelles phrases de recherche ayant des objectifs similaires et pour recouper leurs résultats avec les termes de recherche des utilisateurs et avec le positionnement de la concurrence. Il existe de nombreux outils en ligne (dont certains sont gratuits) qui peuvent aider à trouver des mots-clés, comme par exemple Keywordtool.io.

Afin de définir les meilleurs mots-clés, le traducteur SEO doit analyser l'accord entre les termes ayant la plus grande tendance à la recherche par les utilisateurs, le poids des mots-clés par rapport à l'offre de la page web (selon la stratégie proposée) et la stratégie qui sera utilisée face à la concurrence.

Comment savoir quels mots l'utilisateur utilise pour ses recherches ?

Comme le principal moteur de recherche en France (et dans beaucoup de pays) est Google, il est possible de vérifier les tendances de recherche de l'utilisateur grâce à Google Trends. Cet outil permet d’observer une tendance à savoir quels mots ont un volume de recherche plus important par zone et par saison.

Les résultats de Google Trends doivent être uniquement évalués comme des tendances sur les recherches Google. Il faut également tenir compte du fait qu'en France, Google représente la quasi-totalité du marché, mais que dans d'autres pays, il existe d'autres moteurs de recherche avec une forte pénétration, comme Baidu en Chine.

Ces éléments sont à la base de toute campagne de référencement réussie. La sélection de ces mots pour la traduction d'un site web doit être faite avec soin. Notre objectif est non seulement d'identifier les mots-clés les plus appropriés pour le marché cible, mais aussi de choisir les plus compétitifs. Ces mots devront ensuite être ajoutés au contenu du site web, afin d'améliorer l'indexation dans Google ou d'autres moteurs de recherche.

Il ne suffit pas de traduire ces mots, car ils sont profondément ancrés dans la culture locale. Les mots-clés dépendent de comportements ou d'habitudes qui varient d'un pays à l'autre, voire d'une région à l'autre. Ils doivent répondre aux besoins de la population d'un pays donné. Il est donc nécessaire de travailler avec un professionnel natif pour rechercher ces mots.

Google et les autres moteurs de recherche sont de plus en plus capables de reconnaître les synonymes, ce qui signifie que nous pouvons publier des contenus avec un vocabulaire plus large. L'utilisation excessive de termes clés dans le contenu sera évitée, car l'algorithme de recherche de Google pourrait pénaliser une utilisation excessive.

En bref, si vous envisagez de traduire votre site web, vous devriez confier cette tâche à des experts en la matière ; l'agence de traduction Pop translation saura vous conseiller à cet égard.

Add new comment

Contact us Call us Twitter Linkedin Facebook