Blog

If you talk to a man in a language he understands, that goes to his head. If you talk to him in his own language, that goes to his heart.

La traduction SEO ou comment traduire pour séduire les moteurs de recherche

La traduction SEO

Tous ceux qui investissent de l'argent, du temps et de l'espoir dans la création ou la consolidation de boutiques en ligne, de sites vitrine, de blogs..., comprennent peu à peu que l'utilisation d'un traducteur automatique dans leurs projets n'est pas, disons-le, une très bonne idée.  De nombreux experts en marketing et en communication s'accordent à conseiller leurs clients sur la traduction SEO professionnelle de leurs projets en ligne. Bien sûr, en tant qu'agence de traduction internationale, nous pensons que c'est une excellente idée, mais les clients savent-ils exactement en quoi consiste ce type de traduction spécialisée ?

Qu'est-ce qu'une traduction SEO ? Sommes-nous vraiment conscients que ce type de traduction affecte le positionnement international des pages (pour le meilleur ou pour le pire) ? Une traduction SEO peut-elle aider un domaine à apparaître dans les premiers résultats du tout-puissant moteur de recherche que tant de milliers de consommateurs internationaux utilisent chaque jour ?

Un peu d'histoire

Il n'y a pas si longtemps, une nouvelle et dangereuse mode s'est imposée sur les sites internet : l'intégration dans les pages web d'un traducteur automatique qui était censé transférer correctement et rapidement tous les textes du web vers la langue choisie par l'utilisateur. Vous en souvenez-vous ? D'un simple clic, l’environnement web était complètement défiguré pour montrer à l'utilisateur une "malheureuse traduction" en swahili, en coréen ou en chinois mandarin.

Heureusement, cette habitude d'essayer de communiquer automatiquement avec les utilisateurs par-delà les mers a été de très courte durée et, de plus, a eu une conséquence positive : elle a fait naître l'idée qu'Internet était un moyen de communication mondial, que les sites web (professionnels, d’entreprises...) avaient trouvé un magnifique allié pour exporter, pour s'internationaliser.

Ce fut le cas lorsque, soudainement, la bulle a éclaté et que la crise économique est devenue aussi mondiale que le réseau des réseaux lui-même. Les ventes locales ont chuté dans pratiquement tous les pays. Les publicitaires et les experts en marketing sont partis à la recherche de nouveaux messages, de nouvelles façons d'attirer cette population appauvrie qui avait encore besoin de consommer. Le commerce électronique pourrait-il aider à surmonter la crise économique ? Internet serait-il cette bouée de sauvetage qui permettrait aux producteurs locaux d'atteindre d'autres marchés plus heureux ? L'expérience nous a montré qu'elle le pouvait, mais, bien sûr, en faisant les choses correctement.

Du jour au lendemain, les fameuses icônes de traduction automatique ont disparu de l'interface web en mille et une langues. La plupart des pages reviennent à leurs origines et présentent leurs textes dans une, deux ou, au maximum, trois langues, qui sont parlées par la plupart de leurs clients actuels ou futurs. Le temps était venu d'améliorer les traductions qui avaient été faites jusqu'alors des environnements web. La traduction SEO est née.

Traduction générale contre traduction SEO

Pensez-vous que c'est la même chose de traduire un livre qu'un article dans la presse sportive, un livret d'instructions pour un pont roulant qu'une notice pharmaceutique ?

Si vous vous y connaissez un peu en traduction, vous savez qu'il existe différentes spécialités ou disciplines. Nous avons des traductions techniques, littéraires, publicitaires, sportives, médicales, pharmaceutiques... et aussi des traductions SEO. Il existe de nombreuses différences dans la manière dont chacun de ces types de traduction est effectué, mais l'une des plus importantes se trouve dans le public cible de la traduction, c'est-à-dire le lecteur final du contenu.

Dans la plupart des traductions, le lecteur des textes est un être humain, mais pas dans tous. Les traductions SEO ont pour "public" cible une machine, un moteur de recherche, et ce fait important se trouve dans l'acronyme même de "SEO" : "Search Engine Optimization".
Mais peut-il être traduit pour une machine ? Oui, de la même manière que vous pouvez "écrire" pour une machine en optimisant les textes pour qu'ils soient positionnés au mieux dans les moteurs de recherche.

Toute agence de traduction professionnelle s'arracherait les cheveux à la lecture de cette déclaration (les traducteurs amateurs ne le feraient pas). Une traduction SEO ne consiste pas à déplacer littéralement un mot d'une langue à l'autre, ce qui pourrait être fait par n'importe quelle application de traduction automatique sur le marché. La traduction du SEO implique un travail de localisation préalable important. Elle exige du traducteur professionnel une compréhension approfondie non seulement de la langue à traduire, mais aussi de la culture de la langue cible, des tendances, de l'usage courant, des idiomes et des fautes d'orthographe que les gens font souvent en tapant dans leur recherche sur Internet. Qui peut se charger d'une traduction aussi complète et complexe ? Simple : un traducteur professionnel de langue maternelle

La traduction SEO ou comment faire tomber Google amoureux de vous

C'est pourquoi un nouveau concept appelé "traduction SEO" a vu le jour. Ce n'est pas un type de traduction en tant que tel, mais l'ensemble des aspects que vous devez prendre en compte lors de la traduction d'un texte afin de le positionner correctement. Elle comporte essentiellement quatre étapes : traduire correctement le contenu, sélectionner les mots clés, optimiser le texte traduit pour les moteurs de recherche et adapter les métadonnées du texte, des liens, des photos, etc.
Examinons chaque étape plus en détail.

Étape 1 : Traduire correctement le contenu

De nombreuses personnes ont encore recours à la traduction automatique pour traduire un site web en anglais ou dans d'autres langues. Eh bien, outre le fait que la qualité de ces traductions laisse beaucoup à désirer en termes d'expérience utilisateur, voici une autre raison de ne pas le faire : Google pénalise les contenus traduits automatiquement.

Comme nous l'avons expliqué dans cet article, le moteur de recherche pénalise les pages qui utilisent un contenu de mauvaise qualité, en particulier celui qui a été généré par des machines plutôt que par des humains. Et ce type de contenu "non humain" comprend les traductions automatiques, même celles faites par le traducteur de Google. Pour le moteur de recherche, la publication de traductions automatiques est tout aussi mauvaise que la publication de contenus en double.

Par conséquent, la meilleure façon de vous assurer que vous n'aurez pas de problèmes de référencement lorsque vous traduisez votre site web ou votre boutique en ligne est de faire appel à un traducteur professionnel.

Étape 2 : Sélectionner les mots-clés

Une fois le contenu traduit, vous devez vous assurer que les mots clés sont les plus appropriés pour la langue que vous ciblez. N'oubliez pas que les utilisateurs peuvent rechercher votre produit ou service de différentes manières. Par exemple, si vous avez un magasin de fleurs en ligne, les clients peuvent vous rechercher sur Google comme : fleurs, fleurs de mariage, bouquets, roses, magasin de fleurs, fleurs à domicile, composition florale, etc.

Lors de la traduction, choisissez toujours les mots-clés les plus populaires, c'est-à-dire ceux par lesquels les clients recherchent habituellement l'activité sur Internet. Pour savoir quels sont les mots-clés les plus populaires dans chaque langue, vous pouvez utiliser le planificateur de mots-clés de Google, qui est gratuit et très facile à utiliser.

Étape 3 : optimiser le texte traduit

Même si vous avez confié la traduction à un professionnel et choisi les bons mots clés, la traduction du contenu peut ne pas être assez conviviale pour Google. En effet, outre le texte lui-même, certaines caractéristiques techniques et formelles font que Google le regarde avec de "meilleurs" yeux. Par exemple, il est conseillé que le mot-clé principal apparaisse dans le titre de la page, que le texte ait une bonne description, une image pertinente, etc.

Étape 4 : Adapter les métadonnées du texte

Enfin, pour que votre traduction soit entièrement compatible avec le référencement, il est nécessaire de traduire correctement les métadonnées incluses dans le contenu. Cela comprend, outre les mots clés, la traduction du titre et de la description de la page, ainsi que l'URL ou le nom du lien avec lequel la page sera publiée.

En outre, il est nécessaire d'adapter les liens internes contenus dans le texte, de manière à ce qu'ils pointent vers les liens de la version traduite du web, ainsi que d'adapter les liens externes de manière à ce qu'ils dirigent.

Étape 4 : Adapter les métadonnées du texte

Enfin, pour que votre traduction soit entièrement compatible avec le référencement, il est nécessaire de traduire correctement les métadonnées incluses dans le contenu. Cela comprend, outre les mots clés, la traduction du titre et de la description de la page, ainsi que l'URL ou le nom du lien avec lequel la page sera publiée.

Il est également nécessaire d'adapter les liens internes contenus dans le texte, de manière à ce qu'ils pointent vers les liens de la version traduite du web, ainsi que d'adapter les liens externes de manière à ce qu'ils pointent vers des pages de la même langue, dans la mesure du possible. Cela permet d'éviter que, en cliquant sur un lien dans le texte, l'utilisateur se retrouve sur une page qui n'est pas dans sa langue. De même, si le contenu comprend des images, des tableaux, des graphiques, des vidéos, etc., les descriptions et titres correspondants doivent également être traduits.

Tout cela vous semble trop compliqué ? Ne vous inquiétez pas : chez Pop Translation, nous disposons de traducteurs professionnels dans plus de 25 langues, qui garantissent des traductions de qualité, avec les mots-clés les plus appropriés et optimisées selon les critères de référencement de base. Nous nous adaptons également aux mots clés que vous souhaitez mettre en évidence et aux autres exigences de votre stratégie de positionnement. Ainsi, vous pouvez être sûr qu'au moment de traduire le site web, le blog ou la boutique en ligne de votre entreprise, Google examinera attentivement votre contenu et le positionnera correctement.

Add new comment

Contact us Call us Twitter Linkedin Facebook